Historique

  lus d’un siècle d’histoire qui, par le jeu des mariages et des alliances ont fait rayonner l'image de la Bourgogne avec ses us et coutumes sur l'Europe de l'Ouest et constituent nos racines...

  n effet, l’Ordre Ducal de la Croix de Bourgogne a été créé à la commémoration du cinquième centenaire de la disparition de Marie de Bourgogne et du passage de l’Ordre de la Toison d’Or à la dynastie des Habsbourg, laquelle a régné, à travers ses diverses branches, sur une grande partie de l’Europe pendant des siècles.

  

statue de Philippe le Bon, Dijon

  

  ’héritage historique de l’ordre prestigieux de la Toison d’or qui a vu le jour à Bruges en 1430 au cours des cérémonies de mariage de Philippe le Bon avec Isabelle de Portugal, est de manière chevaleresque transmis à nos contemporains par l’Ordre Ducal de la Croix de Bourgogne, en référence à Saint André, patron de la Maison de Bourgogne, connu au Moyen-Age comme saint protecteur des états bourguignons, et au spirituel engagement pris par le duc Philippe, établissant le siège de l’ordre médiéval en sa bonne ville de Dijon.

  uivons la trace de nos prestigieux ancêtres ...

  

  

  our affirmer le «fait culturel bourguignon» par des actions rappelant l’idéal, l’œuvre et l’art de vivre des ducs de Bourgogne d’antan et des bourguignons d’aujourd’hui l’Ordre ducal, Ordre de courtoisie et d’honneur fondé sur les traditions de culture et de chevalerie, s’est fixé pour mission d’exalter les vertus morales de l’humanisme bourguignon à travers son patrimoine artistique et culturel, l'exaltation de son terroir, de ses vins et de sa gastronomie.

  ragmatiquement, l'Ordre ducal se propose de développer la connaissance de la Bourgogne à travers son histoire, sa gastronomie et son œnophilie, tout autant que son riche patrimoine artistique, en mettant en exergue la fabuleuse période des Grands Ducs Valois. Il organise au cours de l’année diverses audienceries, cérémonies protocolaires au cours desquelles il reçoit les postulants parrainés par un chevalier en exercice et ayant satisfait aux épreuves d’adoubement, et procède à des élévations en grade.

  es adoubements se déroulent selon un rituel spécifique inspiré des coutumes de la chevalerie et au cours duquel la Ménestrandise des Ducs assure l’accompagnement musical dans un répertoire d’airs médiévaux anonymes, tandis que les propos d’accueil personnalisés peuvent aller du dithyrambe solennel et déférent, non pour autant dépourvu d’humour courtois, à la mise en boîte du style «chansonnier», plaisante et toujours de bon goût. L’Ordre a également une vocation culturelle : il organise des conférences et exposés, notamment à connotation historique, œnophilique et gastronomique et sur des sujets variés ayant trait à la Bourgogne.

3/12